Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2008 7 27 /04 /avril /2008 08:42

    
                                                                    
                                     
Année 1973. Las Vegas, temple de l'argent, est gouverné de manière occulte par le tout puissant syndicat des camionneurs. Sous leur autorité, Ace Rothstein ( Robert de Niro ), homme impitoyable avec les tricheurs, règne sur l'hôtel-casino Tangiers et va se laisser séduire, pour son malheur, par une virtuose de l'arnaque d'une saisissante beauté, Ginger ( Sharon Stone ), que, très épris, il épouse sans tarder. Nicky Santoro ( Joe Pesci ), son ami d'enfance, est devenu son homme de main et sait avec brutalité s'acquitter des basses tâches. Une série de trahisons douloureuses vont cependant ruiner l'entente du couple et les dérapages ne vont plus cesser de se multiplier. Se sachant incomprise de son mari, Ginger sombre dans la drogue et cherche l'appui de Nicky, si bien que les affrontements de ce trio infernal vont bientôt leur nuire, d'autant qu'ils sont de plus en plus étroitement surveillés par la police et le FBI. Un terrible et ultime affrontement sera à l'origine de l'effondrement de l'empire...

 

Casino est une de ces oeuvres phares qui, à un moment donné, nous offre la somme de ce que, périodiquement, une civilisation engendre pour le meilleur et le pire, avec une force et une précision étourdissantes. A la fois lyrique et intimiste, ce film, l'un des plus aboutis de Martin Scorsese, bénéficie d'une parfaite adéquation entre un metteur en scène surdoué et des interprètes qui ont su pleinement et magnifiquement assumer leurs rôles. C'est le cas de Sharon Stone, qui obtiendra le Golden Globe de la meilleure actrice pour son admirable composition, où elle allie l'intensité et la fragilité à la façon des personnages chers à Tolstoï, ainsi que de ses partenaires, excellentissimes eux aussi : Robert de Niro et Joe Pesci. La richesse et la perfection de Casino en font une oeuvre dense et essentielle de par la réflexion qu'elle instaure sur les grandeurs et misères du pouvoir. On pourrait à ce propos la rapprocher d'un film comme  Ivan le Terrible, tourné par un Eisenstein alors au sommet de son art. Scorsese, qui est également au sommet du sien, y fait montre d'une science prodigieuse du rythme qui est l'un des éléments remarquable du film, en permanence sous tension, mais une tension  concentrée qui ne se disperse pas, se ramasse pour devenir l'oeil du cyclone ; tout cela servi par un contrepoint visuel et sonore d'une grande qualité ( une mention spéciale pour la très belle musique de Georges Delerue ). Tragédie- parodie d'une ampleur et d'une cruauté inouïes, ce long métrage s'apparente à une parabole d'une décadence à la romaine, lorsque les hommes se croient suffisamment maîtres de leur destin pour oser affronter les dieux, le final a de ce fait quelque chose d'infiniment tragique, comme si une malédiction en avait précipité l'embrasement. Il nous fait assister également à une triple désagrégation : celle d'un couple, d'une amitié et d'un empire.

 


 

                                Sharon Stone. United International Pictures (UIP)


Le cinéaste a pénétré cet univers du jeu avec une curiosité qui ne laisse aucun détail au hasard. Tout est montré avec virtuosité des plus secrets rouages de la machine Las Vegas. Les trucs des tricheurs, les magouilles nous sont présentés par une caméra acérée et percutante, non sans drôlerie, non sans férocité, en une série de séquences qui relèvent de l'anthologie. Sous nos yeux captivés se déploie un festival d'images qui, presque toutes, sont diaboliquement expressives et rendent compte des moindres ramifications de ce monde très particulier et incroyablement hiérarchisé dans la violence. Du cinéma de haut vol qui exerce sur le spectateur une fascination durable.

 

4-e-toiles

 

Pour lire l'article consacré à Scorsese et à Robert de Niro, cliquer sur leurs titres : 

 

MARTIN SCORSESE - PORTRAIT          ROBERT de NIRO - PORTRAIT

 

Et pour consulter la lsite complète des articles de la rubrique CINEMA AMERICAIN, cliquer sur le lien ci-dessous :

 

LISTE DES FILMS DU CINEMA AMERICAIN ET CANADIEN

 

 

RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL

 


                   

                       Robert De Niro et Sharon Stone. United International Pictures (UIP)   Robert De Niro et Don Rickles. United International Pictures (UIP)

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Armelle BARGUILLET - dans CINEMA AMERICAIN & CANADIEN
commenter cet article

commentaires

Selenie 02/11/2012 16:44

Pour faire court...
1 - Casino
2 - Les affranchis
3 - Raging bull
4 - Taxi driver
5 - Le temps de l'innocence (trop méconnu à mon humble avis)

Armelle BARGUILLET 02/11/2012 11:03

à Selénie et Alain :

Comme vous je place "Casino" parmi les meilleures réalisations de Scorsese. Grand rôle pour Sharon Stone qui méritait l'Oscar et pour un rythme, une puissance d'images et une interprétation
remarquables. Mais j'ai un faible pour "Le temps de l'innocence" qui, pour moi, est le meilleur de ce très grand cinéaste.

Alain 01/11/2012 21:10

Bonsoir Armelle, vous remettez ce film à la une de votre blog. Avec quelques connaissances que j'ai pu faire ici, nous avons créé un pot commun, pour commander des dvd, que nous regardons à tour de
rôle et revendons ensuite. C'est un moyen assez pratique pour en voir un maximum avec une mise minimum. Casino est dans la liste. J'en garde un excellent souvenir. Votre définition " à la fois
lyrique et abouti" correspond tout à fait à ce souvenir. La solitude de Sam, aussi, interprété par un De Niro, à sa grande époque. Ceci étant dit, je "pars" maintenant à Colmar sur une autre de vos
pages ! Bonne soirée Armelle.

Selenie 01/11/2012 18:43

Pour moi dans le top 5 des meilleurs Scorcese. Un pur chef d'oeuvre, je ne vois pas de défaut. Sharon aurait dû avoir son Oscar pour ce rôle !... 4/4

SysTooL 05/06/2008 16:11

J'avoue que je ne suis pas aussi emballé que vous par CASINO que j'ai parfois tendance à considérer comme une "resucée" de THE GOODFELLAS, même si le sujet n'est pas vraiment le même... mais il reste un excellent film, à la fois drôle, cynique et avec beaucoup de rythme, comme souvent avec Scorsese!

SysTooL

ffred 03/05/2008 10:02

Je suis du même avis que Dasola pour moi c'est le meilleur Scorsese et le meilleur Sharon Stone, elle y est époustouflante (elle est aussi très bien dans Bobby sorti l'an passé). Voilà une actrice sous-utilisée et sous-estimée qui n'a fait pratiquement que des navets, c'est dommage car c'est une excellente interprètre. Malheureusement pour le cinéma elle gère mieux son image que sa carrière, tant mieux pour elle tant pis pour nous ! Bon week-end à toi Armelle.

keating 01/05/2008 18:29

Un chef d'oeuvre sans hésiter, nous en partageons l'admiration !
L'aboutissement de l'oeuvre de Scorsese dans le genre de gangster.
Un niveau qu'il n'a, je pense, pas égalé depuis lors.
tu as raison de parler de toutes les révélations sur le casino, les tricheries, ect...
Scorsese dévoile la face cachée de Los Angeles et de son soi-disant "paradis sur terre" , ce que tu appelles l'empire.
Comme il révélait en 76 le portrait de NY la nuit via "taxi driver"
également d'accord sur l'adéquation entre la mise en scène et ses interprètes.
Exellent souvenir des répliques aussi (superbe usage de la voix off)
Un film que je reverrai encore et encore !

dasola 29/04/2008 07:48

Bonjour Armelle, pour moi, Casino est le meilleur film de Scorsese. Je l'ai à sa sortie sur très grand écran. Le trio De Niro/Stone/Pesci sont sensationnels. Je donnerai une mention à Sharon Stone (elle a été nommée à l'Oscar pour ce film) qui montre que c'est une immense actrice qui n'a pas joué les rôles qu'elle mérite.

colton125 27/04/2008 10:20

Mon Scorsese préféré après "Taxi Driver" qui reste pour moi le chef d'oeuvre absolu du metteur en scène. J'éspères qu'il seront nombreux à venir t'écouter cette après midi.
Dommage que ce soit si loin de chez moi car je serais venu avec beaucoup de plaisir.

Présentation

  • : LA PLUME ET L'IMAGE
  • LA PLUME ET L'IMAGE
  • : Ce blog n'a d'autre souhait que de partager avec vous les meilleurs moments du 7e Art et quelques-uns des bons moments de la vie.
  • Contact

Profil

  • Armelle BARGUILLET HAUTELOIRE
  • Auteur de treize ouvrages, passionnée par les arts en général, aime écrire et voyager.
  • Auteur de treize ouvrages, passionnée par les arts en général, aime écrire et voyager.

Texte Libre

Un blog qui privilégie l'image sans renoncer à la plume car :

 

LES IMAGES, nous les aimons pour elles-mêmes. Alors que les mots racontent, les images montrent, désignent, parfois exhibent, plus sérieusement révèlent. Il arrive qu'elles ne se fixent que sur la rétine ou ne se déploient que dans l'imaginaire. Mais qu'elles viennent d'ici ou d'ailleurs, elles ont l'art de  nous surprendre et de nous dérouter.
La raison en est qu'elles sont tour à tour réelles, virtuelles, en miroir, floues, brouillées, dessinées, gravées, peintes, projetées, fidèles, mensongères, magiciennes.
Comme les mots, elles savent s'effacer, s'estomper, disparaître, ré-apparaître, répliques probables de ce qui est, visions idéales auxquelles nous aspirons.
Erotiques, fantastiques, oniriques, elles n'oublient ni de nous déconcerter, ni de nous subjuguer. Ne sont-elles pas autant de mondes à concevoir, autant de rêves à initier ?

 

"Je crois au pouvoir du rire et des larmes comme contrepoison de la haine et de la terreur. Les bons films constituent un langage international, ils répondent au besoin qu'ont les hommes d'humour, de pitié, de compréhension."


Charlie Chaplin

 

"Innover, c'est aller de l'avant sans abandonner le passé."

 

Stanley Kubrick

 

 

ET SI VOUS PREFEREZ L'EVASION PAR LES MOTS, LA LITTERATURE ET LES VOYAGES, RENDEZ-VOUS SUR MON AUTRE BLOG :  INTERLIGNE

 

poesie-est-lendroit-silence-michel-camus-L-1 

 

Les derniers films vus et critiqués : 
 
  yves-saint-laurent-le-film-de-jalil-lespert (1) PHILOMENA UK POSTER STEVE COOGAN JUDI DENCH (1) un-max-boublil-pret-a-tout-dans-la-comedie-romantique-de-ni

Mes coups de coeur    

 

4-e-toiles


affiche-I-Wish-225x300

   

 

The-Artist-MIchel-Hazanavicius

 

Million Dollar Baby French front 

 

5-etoiles

 

critique-la-grande-illusion-renoir4

 

claudiaotguepard 

 

affiche-pouses-et-concubines 

 

 

MES FESTIVALS

 


12e-festival-film-asiatique-deauville-L-1

 

 13e-FFA-20111

 

deauville-copie-1 


15-festival-du-film-asiatique-de-deauville

 

 

Recherche