Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2008 1 20 /10 /octobre /2008 08:54

StudioCanal     


Prudence et Balisaire Beresford se reposent dans leur propriété au-dessus du lac du Bourget, mais cette vie au ralenti n'est pas du goût de Prudence qui s'ennuie et rêve que quelque chose d'excitant survienne pour rompre cette douce monotonie. Ce voeu va se réaliser avec l'irruption de tante Babeth ( Annie Cordy ), spécialiste de papillons qui, en route pour l'Afrique, fait escale chez ses neveux et leur raconte comment elle vient d'être témoin d'un crime affreux, au cours duquel elle a aperçu, de la fenêtre de son compartiment, un homme étrangler une femme aux gants rouges dans le train qui venait en sens inverse. Cette histoire, à laquelle Balisaire ne croit guère, va déclencher chez Prudence la furieuse envie d'en apprendre davantage. Elle va profiter d'une absence de son mari pour se faire embaucher comme domestique dans un château baroque habité par une famille pour le moins surprenante, cette demeure se trouvant être placée en bordure de la voie empruntée par le chemin de fer et où Prudence s'imagine que le cadavre de la malheureuse victime a pu être balancé par l'auteur du crime. Et, en effet, elle va découvrir dans une annexe de la propriété, là où le châtelain, pingre et râleur, interprété par un Claude Rich un peu trop caricatural à mon goût, a réuni ses collections qui comportent, entre autres choses de grande valeur, plusieurs sarcophages authentiques. Je ne vous révèlerai pas la suite de l'intrigue, certes un peu longuette et alambiquée, mais qui vaut  pour la façon dont elle est traitée par un cinéaste qui se plaît à faire de ses films policiers ( celui-ci est la troisième adaptation d'une oeuvre d'Agatha Christie ) des comédies légères et impertinentes mais que l'on oublient vite.


André Dussollier et Catherine Frot. StudioCanal


Dans des paysages, la plupart du temps neigeux et assez gris, se déroule une action pleine de rebondissements et d'amusants clins d'oeil à des films anciens comme la scène où l'on voit Dussolier passer en kilt au-dessus d'une bouche d'aération, ainsi que le faisait Marylin dans Sept ans de réflexion , ou bien  d'autres qui ne sont pas sans une pointe de piment hitchcockien, mais le génie du maître en moins. Cependant, sans qu'il se renouvelle beaucoup par rapport à ses opus précédents "Mon petit doigt m'a dit"  ou  "L'heure zéro", eux aussi adaptés d'oeuvres d'Agatha Christie, ce dernier-né se laisse regarder avec plaisir, principalement pour le flegme d'André Dussollier, la pétulance et la cocasserie de Catherine Frot, tous deux excellents comme à leur habitude. Décidément Catherine Frot peut tout se permettre ; du drame à la comédie, jusqu'à la loufoquerie, elle sait doser son humour, son charme et son efficacité. Actrice très complète, elle forme avec André Dussolier le couple idéal de cette comédie divertissante et un peu surannée, où  leurs réparties font mouche jusqu'à cette dernière scène où le couple, prenant la poudre d'escampette devant leur maison envahie par leur progéniture, se retrouve à camper à la belle étoile.


2-e-toiles

 

 

Pour lire l'article consacré à Catherine Frot, cliquer sur son titre :    CATHERINE FROT



Et pour consulter la liste complète des articles de la rubrique CINEMA FRANCAIS, cliquer sur le lien ci-dessous :



LISTE DES FILMS DU CINEMA FRANCAIS
 

 

RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL

 


André Dussollier. StudioCanal

Partager cet article

Repost 0
Published by Armelle BARGUILLET - dans CINEMA FRANCAIS
commenter cet article

commentaires

Laura 31/05/2016 09:00

Je me souviens avoir passé un bon moment devant ce film ma fois tres sympathique.
Comme toi, je trouve Frot est une actrice vraiment complete et elle le prouve encore dans ce film.
Merci de ton avis !!!

dasola 06/10/2013 16:47

Bonjour Armelle, Pascal Thomas aurait dû s'arrêter après celui-ci car "Associés contre le crime" est raté avec un scénario qui ne tient pas debout. Bonne fin d'après-midi.

Claire 06/10/2013 11:12

Pour ma part, je l'ai trouvé très agréable, ce film, et le duo Dussolier/Frot fonctionne toujours aussi bien.

Comédie policière très agréable, décoiffante pour ne pas dire .. ébourrifante :-)

dasola 18/10/2009 22:08

Bonsoir Armelle, j'aurais mis une demie étoile de plus: pour Catherine Frot qui dit à son mari: Qu'est ce que tu peux être "popote", pour toutes les scènes où elle apparaît, pour Dussolier en kilt. C'est vrai que l'intrigue policière s'oublie vite et n'a pas beaucoup d'importance. Bonne soirée.

pALILIA 16/04/2009 20:41

Hé bien pour une foisje reste sur mon impression du moment où je l'ai vu au cinéma : j'ai beaucoup aimé ce film et je suis tout à fait d'accord avec toi sur les acteurs Armelle. J'ai trouvé que Claude RICH en faisait un peu trop alors qu'il n'en a pas besoin, c'est un excellent acteur et un film que je reverrai avec beaucoup de plaisir.

quaty 16/04/2009 10:28

Bélisaire et Prudence, rien qu'aux prénoms, tout un programme. J'ai aimé ce ton léger ou les acteurs sont épatants. Effectivement Catherine Frot peut tout jouer, c'est une grande actrice. Quant à André Dussolier son excellente réputation n'est plus à faire.

Gérard Rocher 16/04/2009 10:26

Bonjour Armelle,
Ce film est sympathique certes vraiment, quel manque d'imagination ! Si Caherine Frot sauve la mise, André Dussolier paraît bien terne dans cette copie de "Mon petit doigt m'a dit" . Franchement Pascal Thomas nous a parfois habitué à mieux. A bientôt, Gérard

Bond123 29/10/2008 10:04

Une sympathique comédie qui, comme le dit si bien Dasola, est très plaisante à regarder. Un éxellent casting vient enrichir le film de Pascal Thomas qui nous offre un bon moment et réussit à nous faire suivre avec grand intéret le parcour de chaque personnages.

dasola 24/10/2008 19:08

Film très plaisant grâce à la présence de Catherine Frot. Quel plaisir de l'entendre. Je ne m'en lasse pas. Sinon, le mélange rétro et moderne (le téléphone) du film donne un ton particulier bien sympa. L'histoire policière est totalement secondaire et cela qui est bien. Bonne soirée.

Présentation

  • : LA PLUME ET L'IMAGE
  • LA PLUME ET L'IMAGE
  • : Ce blog n'a d'autre souhait que de partager avec vous les meilleurs moments du 7e Art et quelques-uns des bons moments de la vie.
  • Contact

Profil

  • Armelle BARGUILLET HAUTELOIRE
  • Auteur de treize ouvrages, passionnée par les arts en général, aime écrire et voyager.
  • Auteur de treize ouvrages, passionnée par les arts en général, aime écrire et voyager.

Texte Libre

Un blog qui privilégie l'image sans renoncer à la plume car :

 

LES IMAGES, nous les aimons pour elles-mêmes. Alors que les mots racontent, les images montrent, désignent, parfois exhibent, plus sérieusement révèlent. Il arrive qu'elles ne se fixent que sur la rétine ou ne se déploient que dans l'imaginaire. Mais qu'elles viennent d'ici ou d'ailleurs, elles ont l'art de  nous surprendre et de nous dérouter.
La raison en est qu'elles sont tour à tour réelles, virtuelles, en miroir, floues, brouillées, dessinées, gravées, peintes, projetées, fidèles, mensongères, magiciennes.
Comme les mots, elles savent s'effacer, s'estomper, disparaître, ré-apparaître, répliques probables de ce qui est, visions idéales auxquelles nous aspirons.
Erotiques, fantastiques, oniriques, elles n'oublient ni de nous déconcerter, ni de nous subjuguer. Ne sont-elles pas autant de mondes à concevoir, autant de rêves à initier ?

 

"Je crois au pouvoir du rire et des larmes comme contrepoison de la haine et de la terreur. Les bons films constituent un langage international, ils répondent au besoin qu'ont les hommes d'humour, de pitié, de compréhension."


Charlie Chaplin

 

"Innover, c'est aller de l'avant sans abandonner le passé."

 

Stanley Kubrick

 

 

ET SI VOUS PREFEREZ L'EVASION PAR LES MOTS, LA LITTERATURE ET LES VOYAGES, RENDEZ-VOUS SUR MON AUTRE BLOG :  INTERLIGNE

 

poesie-est-lendroit-silence-michel-camus-L-1 

 

Les derniers films vus et critiqués : 
 
  yves-saint-laurent-le-film-de-jalil-lespert (1) PHILOMENA UK POSTER STEVE COOGAN JUDI DENCH (1) un-max-boublil-pret-a-tout-dans-la-comedie-romantique-de-ni

Mes coups de coeur    

 

4-e-toiles


affiche-I-Wish-225x300

   

 

The-Artist-MIchel-Hazanavicius

 

Million Dollar Baby French front 

 

5-etoiles

 

critique-la-grande-illusion-renoir4

 

claudiaotguepard 

 

affiche-pouses-et-concubines 

 

 

MES FESTIVALS

 


12e-festival-film-asiatique-deauville-L-1

 

 13e-FFA-20111

 

deauville-copie-1 


15-festival-du-film-asiatique-de-deauville

 

 

Recherche