Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juillet 2013 2 02 /07 /juillet /2013 08:40
LES BEAUX JOURS de MARION VERNOUX
LES BEAUX JOURS de MARION VERNOUX

 

             

Poussée un peu tôt vers la retraite, Caroline (Fanny Ardant, blonde pour la circonstance) se voit offrir par ses filles un abonnement à un club d'activités pour personnes du troisième âge. L’intention est bonne mais le cadeau n'est pas du goût de cette bourgeoise très digne, égocentrique et précieuse. Offusquée par la familiarité de la prof de théâtre, elle part en claquant la porte, pour ne jamais revenir, pense-t-elle. C'est compter sans Julien (Laurent Lafitte), le prof d'informatique qui, prétextant une rage de dents, se lance dans un numéro de charme qui terminera le jour-même à l'horizontale dans sa voiture.

 

les-beaux-jours-9.jpg

 

 

Bâti sur un scénario très mince, Marion Vernoux nous présente un film sans saveur, ni odeur, qui se contente d’accumuler les poncifs et de nous faire assister à un numéro d’actrice, Fanny Ardant en l’occurrence, d’une affligeante mièvrerie et trivialité. Je ne comprends pas comment une actrice, qui a  eu la chance d’avoir de beaux rôles au cinéma comme au théâtre, ait pu accepter celui-ci où elle minaude pendant 1 heure 30 sans nous convaincre un instant de la réalité de son personnage. Pas une phrase, pas une image où ne transpirent quelque sincérité, quelque émotion ; nous sommes là dans une fiction sans intérêt, mal filmée en dehors de quelques belles photos de mer et de plage, sans conviction, sans pertinence, où les acteurs ne parviennent à nous assurer que d’une chose : le cinéma est pire que le roman lorsqu’il est mauvais, car au dialogue s’ajoutent les images qui dévident leur accablante pauvreté. Un film que l’on oublie dès la sortie et qui ne réussit qu'à vous agacer les nerfs par sa vacuité. 

 

Pour consulter la liste des films de la rubrique CINEMA FRANCAIS, cliquer sur le lien ci-dessous :

 

 

LISTE DES FILMS DU CINEMA FRANCAIS 

 

RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL

 

 

LES BEAUX JOURS de MARION VERNOUX
LES BEAUX JOURS de MARION VERNOUX

Partager cet article

Repost 0
Published by Armelle BARGUILLET HAUTELOIRE - dans CINEMA FRANCAIS
commenter cet article

commentaires

Edmée De Xhavée 20/04/2017 19:07

Oui j'ai vu qu'on le donnait ce soir et ai tout de suite décidé "non". Puis j'ai relu cet article et donc... c'esst non non non :)

Thérèse 07/07/2013 13:11

Si seulement j'avais lu votre article avant de me rendre au cinéma, j'aurai évité de voir un navet. Comme vous j'ai trouvé Fanny Ardant exaspérante.

armelle 03/07/2013 14:27

J'ai trouvé Fanny Ardant crispante à minauder comme une gamine de 15 ans. Elle nous avait habitué à mieux, bien que je ne l'aie jamais beaucoup appréciée.

Pâques 02/07/2013 23:35

J'avais envie de voir ce film...
Je vais le faire quand même pour me forger ma propre opinion... :-)

Selenie 02/07/2013 13:13

Une petite déception même si je serais moins dur. Des décors aussi misérables ne collent pas à la passion adultère, les causes et conséquences sont mal instaurées... Heureusement, par contre, les
trois acteurs sont sublimes et sauvent le film... 2/4

Edmée De Xhavée 02/07/2013 10:56

Oups... Bon à savoir! :-(

Présentation

  • : LA PLUME ET L'IMAGE
  • LA PLUME ET L'IMAGE
  • : Ce blog n'a d'autre souhait que de partager avec vous les meilleurs moments du 7e Art et quelques-uns des bons moments de la vie.
  • Contact

Profil

  • Armelle BARGUILLET HAUTELOIRE
  • Auteur de treize ouvrages, passionnée par les arts en général, aime écrire et voyager.
  • Auteur de treize ouvrages, passionnée par les arts en général, aime écrire et voyager.

Texte Libre

Un blog qui privilégie l'image sans renoncer à la plume car :

 

LES IMAGES, nous les aimons pour elles-mêmes. Alors que les mots racontent, les images montrent, désignent, parfois exhibent, plus sérieusement révèlent. Il arrive qu'elles ne se fixent que sur la rétine ou ne se déploient que dans l'imaginaire. Mais qu'elles viennent d'ici ou d'ailleurs, elles ont l'art de  nous surprendre et de nous dérouter.
La raison en est qu'elles sont tour à tour réelles, virtuelles, en miroir, floues, brouillées, dessinées, gravées, peintes, projetées, fidèles, mensongères, magiciennes.
Comme les mots, elles savent s'effacer, s'estomper, disparaître, ré-apparaître, répliques probables de ce qui est, visions idéales auxquelles nous aspirons.
Erotiques, fantastiques, oniriques, elles n'oublient ni de nous déconcerter, ni de nous subjuguer. Ne sont-elles pas autant de mondes à concevoir, autant de rêves à initier ?

 

"Je crois au pouvoir du rire et des larmes comme contrepoison de la haine et de la terreur. Les bons films constituent un langage international, ils répondent au besoin qu'ont les hommes d'humour, de pitié, de compréhension."


Charlie Chaplin

 

"Innover, c'est aller de l'avant sans abandonner le passé."

 

Stanley Kubrick

 

 

ET SI VOUS PREFEREZ L'EVASION PAR LES MOTS, LA LITTERATURE ET LES VOYAGES, RENDEZ-VOUS SUR MON AUTRE BLOG :  INTERLIGNE

 

poesie-est-lendroit-silence-michel-camus-L-1 

 

Les derniers films vus et critiqués : 
 
  yves-saint-laurent-le-film-de-jalil-lespert (1) PHILOMENA UK POSTER STEVE COOGAN JUDI DENCH (1) un-max-boublil-pret-a-tout-dans-la-comedie-romantique-de-ni

Mes coups de coeur    

 

4-e-toiles


affiche-I-Wish-225x300

   

 

The-Artist-MIchel-Hazanavicius

 

Million Dollar Baby French front 

 

5-etoiles

 

critique-la-grande-illusion-renoir4

 

claudiaotguepard 

 

affiche-pouses-et-concubines 

 

 

MES FESTIVALS

 


12e-festival-film-asiatique-deauville-L-1

 

 13e-FFA-20111

 

deauville-copie-1 


15-festival-du-film-asiatique-de-deauville

 

 

Recherche