Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juin 2010 6 19 /06 /juin /2010 08:56

Collection Christophe L. Ciné Sorbonne Collection Christophe L.


Malte a avec le 7e Art des relations étroites et pour cause : l'île a tout simplement servi de décor à de très nombreux films. C'est à Malte que fut tourné GLADIATOR de Ridley Scott de 1998 à 1999. A cette occasion, plus de 200 artisans ont recréé l'univers de l'Empire romain en décor naturel. Il est vrai que l'île fut occupée par ces derniers pendant une assez longue période de son histoire. En 218 avant J.C., les Romains jettent leur dévolu sur cett île tellement bien située au coeur de la Méditerranée, à quelques encablures de la Sicile et non loin de Carthage. A la fin de la deuxième guerre punique, l'archipel est cédé à Rome comme tribut. Tite-Live, l'historien latin, rapporte que les Carthaginois durent se rendre sans gloire aux Romains avec leurs 2000 soldats. Après le déclin de Rome, Malte sera occupée de 870 à 1090 par les Arabes. Utilisant l'île comme une base arrière maritime, ils partiront de là à l'assaut de la Sicile d'abord, de l'Europe ensuite. Malte est donc un lieu de grand passage où subsistent de nombreux monuments et où le cadre de la mer est prodigieusement photogénique et a donc incité les metteurs en scène à venir y poser leur caméra.

A Kalkara, par exemple, situé à quelques kilomètres de La Valette, à deux pas d'un immense bassin rempli d'eau, gît un sous-marin rouillé, échoué sur les cailloux comme après une tempête. En effet, ce sous-marin a bien essuyé une tempête, puisqu'il a joué les vedettes dans U571, sorti en 2000, et où l'on conte l'aventure de l'équipage d'un sous-marin lors de la seconde guerre mondiale. Le décor était d'autant plus d'actualité que Malte connut en 1942 d'intenses bombardements de la part des Allemands et des Italiens, pour la raison que les Britanniques en avaient fait eux aussi une base stratégique. En 1943, l'archipel servira de tremplin aux troupes alliées pour envahir la Sicile, réactualisant la stratégie des Arabes, plus de huit siècle auparavant. Reconnaissant son rôle éminent durant le conflit, et le courage de la population, l'Angleterre décernera à l'archipel la "  George Cross ", sa plus haute distinction qui figure aujourd'hui sur le drapeau de l'île.

Les studios de Kalkara ont une particularité : ils abritent deux immenses bassins extérieurs spécialement construits pour tourner des scènes aquatiques. Cependant, malgré une contenance de 43 millions de litres, ils ne purent assurer le tournage du Titanic de James Cameron qui fit construire une infrastructure plus grande encore à Mexico.


      


Outre U571, ces bassins peuvent s'enorgueillir d'avoir englouti dans leurs eaux  Le comte de Monte-Cristo, Christophe Colomb ou encore Astérix et Obélix - Mission Cléopâtre. Ce site unique au monde offre les possibilités des trucages les plus sophistiquées. Il faut dire que la "Mediterranean Film Studios" répond aux besoins des plus exigeants réalisateurs : décors, costumes, éclairages etc. Ainsi Malte a-t-elle su se positionner avec efficacité sur le marché mondial de l'industrie cinématographique, bien que sa propre production se révèle décevante, en raison d'une demande intérieure faible ; les Maltais préférant les films anglais et américains, dans une langue qui leur est familière.

C'est également à Malte, en 1967, que John Huston tourna Casino Royale, l'une des plus turbulantes aventures de James Bond et, en 1980, que Robert Altman y filma Robin Williams sous les traits de Popeye. A cette occasion, il fit construire un village à 25 km de La Valette, sur les rivages d'Anchor Bay. Le décor hollywoodien, composé de cabanes en bois et d'un port, est resté sur place et offre une réjouissante découverte pour les enfants de tous âges. Si bien qu'aujourd'hui encore, puisque l'entrée est payante, Popeye rapporte des devises à l'île qui lui servit de décor.
De nombreux autres films portent l'estampille maltaise : Sinbad le marin de R. Wallace ( 1947 ), Midnight Express de A. Parker ( 1977 ), Le comte de Monte-Cristo ( 1998 ), réalisé pour la télévision avec Gérard Depardieu dans le rôle-titre. Plus anciens, La maison du Maltais de P. Chenal ( 1938 ) et Le faucon maltais de John Huston ( 1944 ) avec Humphrey Bogart, occupent une place de choix dans la mémoire des cinéphiles. 


     


La beauté des rivages, la transparence des eaux, l'architecture grandiose et les espaces naturels font de Malte un lieu idéal pour les réalisateurs du 7e Art. D'autant que depuis 2005, l'île permet aux sociétés audiovisuelles, qui produisent et investissent, de profiter d'avantages financiers et d'un système d'allègement fiscal appréciables. Les mesures incitatives offertes par les autorités en faveur de l'audiovisuel ont été mises en place afin que l'île ne soit pas seulement un lieu de tournage mais qu'une véritable industrie de cinéma et de création publicitaire puisse s'y développer.

 

autres articles sur le même thème :

 

LA TUNISIE ET LE 7e ART       L'EGYPTE ET LE 7e ART        VENISE ET LE 7e ART

 

Et pour consulter la liste complète des articles de cette rubrique, cliquer sur le lien ci-dessous :

 

LISTE DE MES BILANS CINEMATOGRAPHIQUES  



Partager cet article

Repost 0
Published by Armelle BARGUILLET - dans MES BILANS
commenter cet article

commentaires

Eeguab 06/11/2011 10:58


Bonjour Armelle.Ces précisions maltaises sont vraiment très intéressantes.C'est une approche originale à laquelle je n'avais jamais vraiment songé.


Présentation

  • : LA PLUME ET L'IMAGE
  • LA PLUME ET L'IMAGE
  • : Ce blog n'a d'autre souhait que de partager avec vous les meilleurs moments du 7e Art et quelques-uns des bons moments de la vie.
  • Contact

Profil

  • Armelle BARGUILLET HAUTELOIRE
  • Auteur de treize ouvrages, passionnée par les arts en général, aime écrire et voyager.
  • Auteur de treize ouvrages, passionnée par les arts en général, aime écrire et voyager.

Texte Libre

Un blog qui privilégie l'image sans renoncer à la plume car :

 

LES IMAGES, nous les aimons pour elles-mêmes. Alors que les mots racontent, les images montrent, désignent, parfois exhibent, plus sérieusement révèlent. Il arrive qu'elles ne se fixent que sur la rétine ou ne se déploient que dans l'imaginaire. Mais qu'elles viennent d'ici ou d'ailleurs, elles ont l'art de  nous surprendre et de nous dérouter.
La raison en est qu'elles sont tour à tour réelles, virtuelles, en miroir, floues, brouillées, dessinées, gravées, peintes, projetées, fidèles, mensongères, magiciennes.
Comme les mots, elles savent s'effacer, s'estomper, disparaître, ré-apparaître, répliques probables de ce qui est, visions idéales auxquelles nous aspirons.
Erotiques, fantastiques, oniriques, elles n'oublient ni de nous déconcerter, ni de nous subjuguer. Ne sont-elles pas autant de mondes à concevoir, autant de rêves à initier ?

 

"Je crois au pouvoir du rire et des larmes comme contrepoison de la haine et de la terreur. Les bons films constituent un langage international, ils répondent au besoin qu'ont les hommes d'humour, de pitié, de compréhension."


Charlie Chaplin

 

"Innover, c'est aller de l'avant sans abandonner le passé."

 

Stanley Kubrick

 

 

ET SI VOUS PREFEREZ L'EVASION PAR LES MOTS, LA LITTERATURE ET LES VOYAGES, RENDEZ-VOUS SUR MON AUTRE BLOG :  INTERLIGNE

 

poesie-est-lendroit-silence-michel-camus-L-1 

 

Les derniers films vus et critiqués : 
 
  yves-saint-laurent-le-film-de-jalil-lespert (1) PHILOMENA UK POSTER STEVE COOGAN JUDI DENCH (1) un-max-boublil-pret-a-tout-dans-la-comedie-romantique-de-ni

Mes coups de coeur    

 

4-e-toiles


affiche-I-Wish-225x300

   

 

The-Artist-MIchel-Hazanavicius

 

Million Dollar Baby French front 

 

5-etoiles

 

critique-la-grande-illusion-renoir4

 

claudiaotguepard 

 

affiche-pouses-et-concubines 

 

 

MES FESTIVALS

 


12e-festival-film-asiatique-deauville-L-1

 

 13e-FFA-20111

 

deauville-copie-1 


15-festival-du-film-asiatique-de-deauville

 

 

Recherche