Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2007 7 16 /09 /septembre /2007 08:36

                  Affiche américaine. Universal Pictures  Affiche teaser américaine. Universal Pictures

                

Le héros de La vengeance dans la peau  nous avait habitué à l'action dans les deux précédents films de cette trilogie qui a révolutionné le cinéma d'aventure grâce à un ton résolument réaliste, une quasi-absence d'effets spéciaux, une grande nervosité de mise en scène, un rythme qui ne faiblit jamais et un personnage principal, ce fameux Jason Bourne, amnésique, d'une profondeur inhabituelle qui tente à la fois de découvrir les clés de son passé et de s'en libérer. Le jeu sobre et intense de Matt Damon fait à nouveau beaucoup pour le succès de ce troisième opus, présenté comme étant l'ultime... mais qui nous dit qu'on ne verra pas d'ici quelques années revenir le fringant héros, tempes grisonnantes et moral d'acier pour nous faire part d'une maturité gagnée au pas de charge ?

 


Tout comme la mise en scène formidablement tendue de Paul Greengrass, l'auteur du brillant second volet, qui suit son héros de Moscou à New-York, de Madrid à Tanger, sans lui laisser ( et pas davantage à nous spectateurs ) le temps de souffler. Cette fois Jason Bourne s'essaie à découvrir, malgré la noria de tueurs lancée à ses basques, le comment et le pourquoi qui l'ont transformé en machine à tuer. C'est la quête d'un passé qui ne parvient ni à justifier le présent, ni à favoriser l'avenir, que le personnage s'évertue à comprendre. En sorte que l'espion amnésique n'en finit pas d'en faire voir de toutes les couleurs aux employés véreux de la CIA. Un bon moment assuré par un film qui ne trahit pas ses promesses et se laisse regarder avec beaucoup de plaisir. Egal à lui-même, Matt Damon est un excellent Jason Bourne, astucieux, ardent, courageux, il crève littéralement l'écran, nous emporte dans sa course folle et ne nous lâche plus. Le film grand public par excellence.

 

Pour consulter la liste complète des articles de la rubrique CINEMA AMERICAIN, cliquer sur le lien ci-dessous :

 


LISTE DES FILMS DU CINEMA AMERICAIN ET CANADIEN

 

 

RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL

 

 

 

                      Matt Damon. Paramount Pictures France

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Armelle BARGUILLET - dans CINEMA AMERICAIN & CANADIEN
commenter cet article

commentaires

dasola 29/08/2016 15:30

Bonjour Armelle, le 4ème opus sorti cet été a un scénario un peu mince mais je n'ai quand même pas boudé mon plaisir. Bonne après-midi.

dasola 19/09/2007 07:31

D'accord sur vottre critiqueFilm grand public par excellence, c'est bien fait, la mise en scène est nerveuse et puis Matt Damon est très bien. A recommander.

Présentation

  • : LA PLUME ET L'IMAGE
  • LA PLUME ET L'IMAGE
  • : Ce blog n'a d'autre souhait que de partager avec vous les meilleurs moments du 7e Art et quelques-uns des bons moments de la vie.
  • Contact

Profil

  • Armelle BARGUILLET HAUTELOIRE
  • Auteur de treize ouvrages, passionnée par les arts en général, aime écrire et voyager.
  • Auteur de treize ouvrages, passionnée par les arts en général, aime écrire et voyager.

Texte Libre

Un blog qui privilégie l'image sans renoncer à la plume car :

 

LES IMAGES, nous les aimons pour elles-mêmes. Alors que les mots racontent, les images montrent, désignent, parfois exhibent, plus sérieusement révèlent. Il arrive qu'elles ne se fixent que sur la rétine ou ne se déploient que dans l'imaginaire. Mais qu'elles viennent d'ici ou d'ailleurs, elles ont l'art de  nous surprendre et de nous dérouter.
La raison en est qu'elles sont tour à tour réelles, virtuelles, en miroir, floues, brouillées, dessinées, gravées, peintes, projetées, fidèles, mensongères, magiciennes.
Comme les mots, elles savent s'effacer, s'estomper, disparaître, ré-apparaître, répliques probables de ce qui est, visions idéales auxquelles nous aspirons.
Erotiques, fantastiques, oniriques, elles n'oublient ni de nous déconcerter, ni de nous subjuguer. Ne sont-elles pas autant de mondes à concevoir, autant de rêves à initier ?

 

"Je crois au pouvoir du rire et des larmes comme contrepoison de la haine et de la terreur. Les bons films constituent un langage international, ils répondent au besoin qu'ont les hommes d'humour, de pitié, de compréhension."


Charlie Chaplin

 

"Innover, c'est aller de l'avant sans abandonner le passé."

 

Stanley Kubrick

 

 

ET SI VOUS PREFEREZ L'EVASION PAR LES MOTS, LA LITTERATURE ET LES VOYAGES, RENDEZ-VOUS SUR MON AUTRE BLOG :  INTERLIGNE

 

poesie-est-lendroit-silence-michel-camus-L-1 

 

Les derniers films vus et critiqués : 
 
  yves-saint-laurent-le-film-de-jalil-lespert (1) PHILOMENA UK POSTER STEVE COOGAN JUDI DENCH (1) un-max-boublil-pret-a-tout-dans-la-comedie-romantique-de-ni

Mes coups de coeur    

 

4-e-toiles


affiche-I-Wish-225x300

   

 

The-Artist-MIchel-Hazanavicius

 

Million Dollar Baby French front 

 

5-etoiles

 

critique-la-grande-illusion-renoir4

 

claudiaotguepard 

 

affiche-pouses-et-concubines 

 

 

MES FESTIVALS

 


12e-festival-film-asiatique-deauville-L-1

 

 13e-FFA-20111

 

deauville-copie-1 


15-festival-du-film-asiatique-de-deauville

 

 

Recherche