Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 11:59
VIOLENCE ET PASSION de LUCHINO VISCONTI

 

 

Avant-dernier film de Luchino Visconti,  ce huis clos mélancolique jette une lumière aveuglante sur la vanité de notre condition.

 

Un vieux professeur, vivant seul dans sa maison romaine remplie de livres d’art, de tableaux et de souvenirs, est dérangé par l’intrusion de Bianca Brumonti, une comtesse qui insiste pour louer le deuxième étage de sa maison, afin d’y loger son étrange tribu : sa fille Lietta, Stefano, le fiancé de cette dernière ainsi qu’un gigolo, Konrad. A titre de loyer, elle lui offre un tableau, une pièce unique qui manque à sa collection. Dès lors, sa vie se trouve bouleversée par l'irruption de cette famille extravagante dont tous les codes moraux sont renversés. Le professeur est ulcéré par la vulgarité de ce monde aristocratique en voie d’embourgeoisement, dépourvu de culture et d’éducation. Mais il est aussi fasciné par l’intelligence de Konrad, cachée sous son cynisme de prostitué, et se lie d’amitié avec le jeune homme, qui devient pendant une courte période le fils qu’il n’a jamais eu.

 

Œuvre testamentaire de Visconti déjà miné par la maladie – il mourra deux ans plus tard - Violence et passion, tourné en 1974, est un huis clos où évolue, dans l’ambiance feutrée d’un appartement cossu de Rome, un professeur ( magnifique Burt Lancaster ) collectionneur de portraits de famille anglais du XVIIIe siècle – des conversation  pieces –, attaché à ses habitudes au point qu’il ne peut envisager de changer quoi que ce soit dans l’ordonnance de sa vie et celle de ses collections. Jusqu’à ce que déboule subrepticement dans son existence la marquise Brumonti, interprétée par une Silvana Mangano aussi souveraine que dans Mort à Venise, épouse d’un riche industriel sans doute fasciste, qui entend bien s’installer dans sa demeure. Pour parvenir à ses fins, elle va utiliser toutes les ressources de sa séduction avec, pour seul objectif, celui de vaincre ses dernières réticences. Si bien que le vieil homme va bientôt voir son univers basculer dans un désordre cynique à souhait et cette famille prendre avec impertinence possession des lieux et mettre à mal ses habitudes. Mais, au fil des jours, ce dérangement va le distraire et l’amuser, d’autant que l’amant de la marquise, le séduisant Konrad ( Helmut Berger irrésistible ) détient un lourd secret.

 

27712__1v.jpg

 

Admirablement interprété par des acteurs au faîte de leur talent, filmé dans des décors d’une beauté décadente et précieuse et d’une mélancolie profonde, ce film est un hommage à l’art, à un passé soudain vulnérable que la modernité ne cesse plus de désenchanter. Un chant d’adieu bouleversant.

 

4-e-toiles

 

Pour consulter la liste des articles de la rubrique CINEMA EUROPEEN & MEDITERRANEEN, cliquer sur le lien ci-dessous :

 

LISTE DES FILMS DU CINEMA EUROPEEN ET MEDITERRANEEN

 

RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL

 

VIOLENCE ET PASSION de LUCHINO VISCONTI
VIOLENCE ET PASSION de LUCHINO VISCONTI

Partager cet article

Repost 0
Published by Armelle BARGUILLET HAUTELOIRE - dans CINEMA EUROPEEN & MEDITERRANEEN
commenter cet article

commentaires

Sandrine L. 05/01/2015 11:32

Je me réjouis de le regarder ce soir sur Arte!

http://poweredfiles.com/ 06/08/2014 13:22

The movie is all about the story of an old man who worked as a teacher for about 20 years or so. After his retirement he depended fully on the Books especially the Roman literature and arts. The twist starts when Bianca Brumonti, started residing on the next apartment to him.

Alain 05/04/2014 20:52

Ce soir, la soirée m'appartient. Votre article me donne une belle idée, revoir ce film que je n'ai pas vu depuis longtemps. J'en garde un bon souvenir avec une émotion particulière pour les scènes entre Burt Lancaster et la magnifique Sylvana Mangano. Et puis Luchino Visconti, bien entendu. Brillant de finesse jusqu'au bout.

dasola 04/04/2014 22:03

Bonsoir Armelle, j'ai revu ce film l'année dernière sur grand écran (pour une ressortie) J'avoue que j'ai été déçue, l'histoire très ancrée dans les années 70 a pas mal vieilli mais c'est toujours un plaisir de revoir Burt Lancaster, la sublime Silvana Mangano et le très beau Helmut Berger. Bonne soirée.

Thérèse 04/04/2014 19:49

Je ne connais pas ce film de Visconti, un cinéaste que j'apprécie beaucoup. Il faudra que je demande à ma médiathèque s'ils l'ont en vidéo. A moins qu'il n'existe pas encore en vidéo. Tous les grands films ne sont pas encore copiés sur bandes, hélas !

Présentation

  • : LA PLUME ET L'IMAGE
  • LA PLUME ET L'IMAGE
  • : Ce blog n'a d'autre souhait que de partager avec vous les meilleurs moments du 7e Art et quelques-uns des bons moments de la vie.
  • Contact

Profil

  • Armelle BARGUILLET HAUTELOIRE
  • Auteur de treize ouvrages, passionnée par les arts en général, aime écrire et voyager.
  • Auteur de treize ouvrages, passionnée par les arts en général, aime écrire et voyager.

Texte Libre

Un blog qui privilégie l'image sans renoncer à la plume car :

 

LES IMAGES, nous les aimons pour elles-mêmes. Alors que les mots racontent, les images montrent, désignent, parfois exhibent, plus sérieusement révèlent. Il arrive qu'elles ne se fixent que sur la rétine ou ne se déploient que dans l'imaginaire. Mais qu'elles viennent d'ici ou d'ailleurs, elles ont l'art de  nous surprendre et de nous dérouter.
La raison en est qu'elles sont tour à tour réelles, virtuelles, en miroir, floues, brouillées, dessinées, gravées, peintes, projetées, fidèles, mensongères, magiciennes.
Comme les mots, elles savent s'effacer, s'estomper, disparaître, ré-apparaître, répliques probables de ce qui est, visions idéales auxquelles nous aspirons.
Erotiques, fantastiques, oniriques, elles n'oublient ni de nous déconcerter, ni de nous subjuguer. Ne sont-elles pas autant de mondes à concevoir, autant de rêves à initier ?

 

"Je crois au pouvoir du rire et des larmes comme contrepoison de la haine et de la terreur. Les bons films constituent un langage international, ils répondent au besoin qu'ont les hommes d'humour, de pitié, de compréhension."


Charlie Chaplin

 

"Innover, c'est aller de l'avant sans abandonner le passé."

 

Stanley Kubrick

 

 

ET SI VOUS PREFEREZ L'EVASION PAR LES MOTS, LA LITTERATURE ET LES VOYAGES, RENDEZ-VOUS SUR MON AUTRE BLOG :  INTERLIGNE

 

poesie-est-lendroit-silence-michel-camus-L-1 

 

Les derniers films vus et critiqués : 
 
  yves-saint-laurent-le-film-de-jalil-lespert (1) PHILOMENA UK POSTER STEVE COOGAN JUDI DENCH (1) un-max-boublil-pret-a-tout-dans-la-comedie-romantique-de-ni

Mes coups de coeur    

 

4-e-toiles


affiche-I-Wish-225x300

   

 

The-Artist-MIchel-Hazanavicius

 

Million Dollar Baby French front 

 

5-etoiles

 

critique-la-grande-illusion-renoir4

 

claudiaotguepard 

 

affiche-pouses-et-concubines 

 

 

MES FESTIVALS

 


12e-festival-film-asiatique-deauville-L-1

 

 13e-FFA-20111

 

deauville-copie-1 


15-festival-du-film-asiatique-de-deauville

 

 

Recherche