Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 avril 2014 2 15 /04 /avril /2014 10:09

On connait l’admiration de John Turturro pour Woody Allen, si bien que son désir de collaboration avec le célèbre et incontournable réalisateur américain  nous vaut aujourd’hui une comédie douce-amère qui n’a certes pas l’envergure des comédies du maître mais nous fait passer un agréable moment avec des actrices en grande forme et deux comédiens qui se donnent la réplique avec une complicité évidente.

 


Certes le résultat n’est pas un chef-d’œuvre, il y manque un rythme plus soutenu et surtout des dialogues plus percutants, mais l’ensemble reste plaisant à regarder, d’autant que les femmes sont belles à damner les saints et que les deux compères Allen et Turturro jouent sur le registre des moeurs avec une retenue pleine de délicatesse et de bonne humeur. Pas de scènes salées, mais une vision de la sexualité nimbée d’une touche de pudeur qui rend l’approche autrement plus fine que l’acte en lui-même ; pour un peu, on se croirait revenu aux années 60. Et pour le même prix, on nous offre une Sharon Stone plus sculpturale que jamais et une Sofia Vergara délivrée de tous tabous et suffisamment sexy pour rester dans les starting-blocks.

 

 

Cependant  la surprise de cette histoire où un libraire propose à son ami fleuriste, afin d’arrondir leurs fins de mois difficiles, d’offrir ses bons services d’amant occasionnel à des femmes friquées et esseulées, l’un devenant le mac de l’autre, est la prestation de Vanessa Paradis absolument délicieuse en veuve d’un rabbin ultra orthodoxe qui s’affranchit enfin de ses peurs et de ses inhibitions auprès de cet homme doté de chaleur humaine et de tact. Il est vrai que John Turturro n’a rien d’une bête de sexe et c’est l’intelligence du film de pianoter sur les touches de la tendresse plutôt que du vice et de ne voir en ces partenaires d’un jour ou d’un soir que les victimes de la solitude. Comédie de mœurs qui délivre un message certes simpliste sur le droit de chacun à goûter au plaisir, elle n’en n’égratigne pas moins la religion juive avec l’humour de bon augure dont a toujours usé Woody Allen. A ce seul détail, nous savons que son influence ne fut pas négligeable.

 

 

Dans son rôle de gigolo doux et rassurant, John Turturro est parfaitement crédible, tandis que Woody Allen en marlou sans scrupules et toujours prêt à délivrer la bonne parole est égal à lui-même et nous amuse sans en faire trop et en restant  le partenaire des enfants qui l’entoure, comme si cette paternité complaisante le lavait d’une partie de sa faute. Il y a toujours de sa part un clin d’œil qui allie les contraires de façon comique. Un film sans prétention, que l’on oubliera vite, mais qui, flirtant avec le vice n'en garde pas moins un peu de vertu

 

Pour consulter la liste des articles de la rubrique CINEMA AMERICAIN & CANADIEN, cliquer sur le lien ci-dessous :

 

 

LISTE DES FILMS DU CINEMA AMERICAIN & CANADIEN

 

 

RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL

 

 

 

APPRENTI GIGOLO de JOHN TURTURRO
APPRENTI GIGOLO de JOHN TURTURRO
APPRENTI GIGOLO de JOHN TURTURRO
APPRENTI GIGOLO de JOHN TURTURRO
APPRENTI GIGOLO de JOHN TURTURRO

Partager cet article

Repost 0
Published by Armelle BARGUILLET HAUTELOIRE - dans CINEMA AMERICAIN & CANADIEN
commenter cet article

commentaires

Edmée De Xhavée 17/10/2014 11:56

J'ai aimé ce film et en effet Vanessa Paradis est surprenante. Ce n'est pas du pur "Woody" mais j'ai volontiers suivi les mésaventures du gigolo et du libraire, ainsi que des femmes concernées. Mieux qu'un "bon divertissement" malgré tout, il y a une certaine qualité et de l'humour...

armelle 17/10/2014 12:03

J'aime presque tout ce que fait Woody Allen. Là, il n'est pas derrière la caméra mais sa simple présence m'amuse beaucoup. Il a toujours l'air un peu décalé, ce qui est très drôle.

insurance maneuvers 24/07/2014 08:17

When you choose car insurance, make sure you properly protect yourself in relation to liability for property damage and bodily injury. The correct quantity of coverage in this area can make a huge difference in case of a car accident. Not needing enough coverage can give you a lawsuit that could be tough to get over.

aruba trike tours 24/07/2014 08:17

Although these worries are appropriate, it's crucial that you your actual and emotional health to adopt a crack and re-energize oneself - you are going to return together with renewed imagination, energy, and enthusiasm that will translate directly into more revenue and better enjoyment of one's work.

asia boutique resorts 24/07/2014 08:16

The resort is an elite tropical exotic vacation destination for discriminating holiday makers and scuba divers who are looking to experience an exclusive and genuine Fijian experience without giving up the luxury or service supplied at the resort.

do partnership 24/07/2014 08:16

It is a common practice that when two or more people work together, they are generally more concerned with their ideas, innovations and creative directions, rather than their legal status. However, it is important to consider and resolve the rights, roles and responsibilities of each member of the partnership in writing before a misunderstanding or dispute arises. Written agreement helps in this regards.

active insurance advisors 24/07/2014 08:15

Insurance advisor confront peoples to become a life insurance sales person. One that has suffer the new agent status and now knows how to prospect for leads, makes big bucks, and cruises around in a big car. Life insurance advertising can be a sweet job. But did you know that the career agency is setting you up for stoppage.

Yann.C 24/06/2014 18:22

waou au départ j'ai cru que c'était un article de la vrai vie. Fort heureusement me vooilà rassuré ce n'est qu'un film ! fiou. La Bande annonce est vrai sympa en tout cas. Ca donne envie de le voir ! :p
Amicalement ,yann.

Voyance gratuite par mail 21/04/2014 13:55

Je m’arrête très souvent sur votre site que j’apprécie beaucoup, cela me permet de m’évader et de penser à autres choses....Que du bonheur !! Merci .

Alain 15/04/2014 19:08

En ce moment j'avoue que je boude volontiers les salles obscures pour profiter de ce magnifique printemps dont nous bénéficions ici. Chez vous, je l'espère aussi. De balades en plantations, je m'évade et profite de tous les plaisirs recouvrés dans d'incessants déplacements. Mais la semaine prochaine, Catherine Deneuve oblige, je vais consacrer une ou deux journées au 7ème art. Peut-être "Apprenti Gigolo", entre autres, ce que vous en dites me tente beaucoup. Donc à très vite. Bonne soirée chère Armelle.

armelle 16/04/2014 13:16

Oui, j'imagine que la fierté du petit garçon de voir évoluer son papa était touchante.

Alain 16/04/2014 12:18

Effectivement. Ce spectacle de d'Israel Galván, m'a enchanté. Ce n'est pas la première fois que j'ai la chance d'assister à ses ballets. Cet été ce sera au Festival de Montpellier. Mais le dernier avait un plus dans la salle. J'étais assis à côté de sa femme et l'un de ses deux enfants. Et voir le regard émerveillé de ce gamin pendant la prestation de son père avait quelque chose de magique.

armelle 16/04/2014 10:07

Nous avons un temps exceptionnel en Normandie,cher Alain, les jardins regorgent de fleurs et je partage votre goût de s'enivrer de toutes ces beautés. Le cinéma est plutôt en fin de journée. Mais vous avez vu aussi pas mal de spectacles. Entre autre ce flamenco auquel vous avez consacré un article.

Présentation

  • : LA PLUME ET L'IMAGE
  • LA PLUME ET L'IMAGE
  • : Ce blog n'a d'autre souhait que de partager avec vous les meilleurs moments du 7e Art et quelques-uns des bons moments de la vie.
  • Contact

Profil

  • Armelle BARGUILLET HAUTELOIRE
  • Auteur de treize ouvrages, passionnée par les arts en général, aime écrire et voyager.
  • Auteur de treize ouvrages, passionnée par les arts en général, aime écrire et voyager.

Texte Libre

Un blog qui privilégie l'image sans renoncer à la plume car :

 

LES IMAGES, nous les aimons pour elles-mêmes. Alors que les mots racontent, les images montrent, désignent, parfois exhibent, plus sérieusement révèlent. Il arrive qu'elles ne se fixent que sur la rétine ou ne se déploient que dans l'imaginaire. Mais qu'elles viennent d'ici ou d'ailleurs, elles ont l'art de  nous surprendre et de nous dérouter.
La raison en est qu'elles sont tour à tour réelles, virtuelles, en miroir, floues, brouillées, dessinées, gravées, peintes, projetées, fidèles, mensongères, magiciennes.
Comme les mots, elles savent s'effacer, s'estomper, disparaître, ré-apparaître, répliques probables de ce qui est, visions idéales auxquelles nous aspirons.
Erotiques, fantastiques, oniriques, elles n'oublient ni de nous déconcerter, ni de nous subjuguer. Ne sont-elles pas autant de mondes à concevoir, autant de rêves à initier ?

 

"Je crois au pouvoir du rire et des larmes comme contrepoison de la haine et de la terreur. Les bons films constituent un langage international, ils répondent au besoin qu'ont les hommes d'humour, de pitié, de compréhension."


Charlie Chaplin

 

"Innover, c'est aller de l'avant sans abandonner le passé."

 

Stanley Kubrick

 

 

ET SI VOUS PREFEREZ L'EVASION PAR LES MOTS, LA LITTERATURE ET LES VOYAGES, RENDEZ-VOUS SUR MON AUTRE BLOG :  INTERLIGNE

 

poesie-est-lendroit-silence-michel-camus-L-1 

 

Les derniers films vus et critiqués : 
 
  yves-saint-laurent-le-film-de-jalil-lespert (1) PHILOMENA UK POSTER STEVE COOGAN JUDI DENCH (1) un-max-boublil-pret-a-tout-dans-la-comedie-romantique-de-ni

Mes coups de coeur    

 

4-e-toiles


affiche-I-Wish-225x300

   

 

The-Artist-MIchel-Hazanavicius

 

Million Dollar Baby French front 

 

5-etoiles

 

critique-la-grande-illusion-renoir4

 

claudiaotguepard 

 

affiche-pouses-et-concubines 

 

 

MES FESTIVALS

 


12e-festival-film-asiatique-deauville-L-1

 

 13e-FFA-20111

 

deauville-copie-1 


15-festival-du-film-asiatique-de-deauville

 

 

Recherche